Vous êtes ici: Programme de sélection / Contrôle des performances et tolérance au Varroa / La progression de l’infestation
Deutsch
English
Français
Nederlands
Tuesday, January 26, 2021

La progression de l’infestation de Varroa

Développement et contrôle de la progression de l‘infestation au cours de la saison

L‘acarien Varroa parasite le couvain ainsi que les abeilles adultes. La reproduction a lieu par contre exclusivement dans le couvain operculé. Les femelles Varroa pénètrent la cellule de couvain juste avant l’operculation et démarrent la ponte des œufs environ 70 h plus tard.

Ainsi le taux d’infestation des colonies par le Varroa augmente uniquement pendant la période d’élevage de couvain. Il double en moyenne toutes les 3 à 4 semaines. On constate toutefois de grandes différences entre colonies concernant le déroulement de l’infestation, en fonction de l’activité d’élevage de couvain de la colonie, de la quantité de couvain, de la fécondité des femelles Varroa etc. Les colonies qui représentent le plus d’intérêt à ce sujet sont celles où l’augmentation de l’infestation est plus faible que celle des colonies comparables. Pour trouver ces colonies, on évalue la progression de l’infestation à l‘aide du testage de la charge parasitaire du Varroa au printemps et d’un échantillon d’abeilles en été.

Dès que les colonies ont rentré suffisamment de pollen, elles commencent l’élevage du couvain. Dans beaucoup de régions la floraison du saule représente la première ressource de pollen notable. Ainsi elle est bien adaptée en tant qu’indicateur du début de l’élevage du couvain et de la reproduction des Varroas. A cette date on mesure l’infestation initiale des colonies. En été le taux d’infestation augmente fortement. Etant donné que l’activité d’élevage du couvain des colonies baisse après le solstice d’été, le pourcentage d’acariens Varroa séjournant sur les abeilles augmente. A cette époque l’examen d’un d’échantillon d’abeilles permet d’évaluer le taux d’infestation des colonies. Grâce à ces données il est possible d’établir une estimation statistique de la progression de l’infestation des différentes colonies.
D’après les derniers calculs l’héritabilité du caractère « progression de l’infestation » s’élève à 24%.

Vous trouverez de plus amples informations concernant la progression de l’infestation dans notre Manuel méthodes.